Le top 10 des villes qui dépendent du tourisme

De si précieux touristes. Alors qu’un nombre croissant de destinations sont confrontées au problème du surtourisme, contraignant les autorités à trouver des solutions pour mieux gérer les flux, une étude publiée récemment par le WTTC rappelle l’importance économique du secteur pour certaines villes.

Pour certaines, les chiffres sont même vertigineux. Cancun se classe ainsi en tête des villes les plus dépendantes économiquement du tourisme. Près de la moitié de ses revenus (49,6% du produit intérieur brut) est en effet intrinsèquement liée à ce secteur. Suivent ensuite Marrakech (30,2% du PIB dépendant du tourisme), Macao (29,3%), Orlando (18,7%) et Antalya (17,6%), qui occupent les cinq premières places du top 10.

Si on les classe par taille du marché, le palmarès n’est plus le même. Shanghai, Pékin, Paris, Orlando et New York occupent alors les cinq premières places, dans une fourchette comprise entre 35 et 25 milliards de dollars.

Fait notable, 10 villes les plus importantes en termes de taille de marché et sept villes dont l’activité touristique contribue le plus au PIB se trouvent dans la région Asie-Pacifique, souligne Le WTTC.

Une étude qui fait une nouvelle fois la preuve que fréquentation touristique, volumes des dépenses ainsi que part dans le PIB ne vont pas forcément de pair. Mastercard en a encore livré un exemple récent. Selon les données compilées par l’entreprise américaine (pour l’année 2018, cette fois), les cinq villes les plus visitées sont Bangkok, Londres, Paris, Dubaï et Singapour.

Un classement qui diffère totalement lorsque l’on considère les dépenses des voyageurs. Dubaï se classe alors en tête, suivi de La Mecque, Londres, Singapour et Bangkok.

Télécharger l’intégralité de l’étude ici.

Source: https://www.lechotouristique.com     LIEN