Tendances et opportunités d’investissement en hôtellerie. Un rapport Christie & Co

Spécialiste en conseil hôtelier, Christie & Co a publié son second rapport annuel sur le marché de l’investissement hôtelier européen, « Investissement Hôtelier Européen Tendances 2018 : connectivité, hôtellerie & opportunités ». L’équipe Conseil pan-européenne de Christie & Co dresse le panorama actuel de l’hôtellerie et la façon dont les marchés ont évolué. Elle fournit également une analyse chiffrée des destinations les plus populaires dans le monde qui représentent plus de la moitié des arrivées touristiques mondiales.

Le rapport met en lumière la croissance record de l’Europe en 2017 (+ 8,4% d’arrivées internationales) malgré des changements politiques et socio-économiques importants qui se sont déroulés dans cette région au cours des dernières années. Cette tendance devrait se poursuivre en 2018 avec l’enregistrement d’une augmentation des arrivées touristiques de 6,8% entre janvier et juin. L’Europe du Sud & Méditerranéenne connait une progression impressionnante de ses arrivées touristiques (+12,8%), et tire ainsi vers le haut la croissance de la zone dans son ensemble.

Transport aérien et connectivité représentent un facteur-clé pour accroître le potentiel touristique d’une destination et le nombre de séjours au travers de l’augmentation des arrivées. L’Islande est la grande gagnante en termes de connectivité (+488%) au cours de la dernière décennie et recense une croissance annuelle pondérée d’arrivées hôtelières record, avec 12,3%. La Croatie, la France, le Portugal et l’Espagne ont également profité d’une meilleure accessibilité aéroportuaire. Les marchés matures tels que l’Italie, l’Allemagne et la France ont un potentiel de croissance réduit en termes de connectivité en raison de la limite de capacité de leurs aéroports. Alors qu’Amsterdam, Londres Gatwick, Munich et l’aéroport de Copenhague gèrent bien leurs contraintes de capacité, l’investissement en infrastructures demeure une priorité majeure. En Europe, 49 milliards d’euros sont consacrés à une augmentation de la capacité des aéroports de 31% à l’horizon 2028. Il s’agit d’un objectif majeur afin d’accroître la capacité d’accueil touristique des destinations européennes à long terme.

Notre rapport explore les tendances du marché hôtelier européen et examine les pays les plus performants et à la croissance la plus soutenue, à la fois en termes de demande et d’offre. L’Allemagne maintient sa première place en ce qui concerne les arrivées hôtelières en 2017, avec une croissance annuelle de 4,2%, devant la France et l’Espagne. Ce trio représente plus de la moitié des arrivées hôtelières. La croissance annuelle la plus soutenue a été observée en Islande, aux Pays-Bas, en Grèce, au Portugal, en Belgique et en Croatie. La France et la Belgique se redressent et enregistrent de bons résultats à la suite d’une contraction de la demande touristique en raison des problèmes sécuritaires des années précédentes.

L’Italie dispose de la plus grande capacité hôtelière avec 2,24 millions de lits, suivie de l’Espagne, de l’Allemagne, de la France et du Royaume-Uni, en phase avec une demande soutenue. Juste derrière, le Portugal, quant à lui, a enregistré la plus forte croissance d’offre hôtelière depuis 2016 (+7,7%). Les ratios nuitées/lits disponibles mettent en parallèle l’évolution de l’offre et de la demande hôtelière dans un pays. A l’exception du Portugal et de l’Autriche, tous les pays étudiés ont vu cet indicateur augmenter, avec des niveaux records enregistrés en Islande, aux Pays-Bas, en Irlande et en Espagne. Cela témoigne qu’il existe encore un potentiel de développement du parc hôtelier dans ces pays.

Sur la base des données collectées et des conclusions pour chacun des pays observés, notre rapport fait ressortir les destinations phares en matière d’investissement hôtelier. Les indicateurs pris en compte sont les RevPAR, le taux de pénétration des chaînes hôtelières, le potentiel de croissance des performances hôtelières ainsi que la liquidité des marchés européens. Alors que l’Islande, la Grèce, la Croatie et l’Irlande apparaissent à plusieurs reprises comme des régions attrayantes et propices aux opportunités d’investissement, le rapport montre que la croissance et les performances extraordinaires de l’Europe offrent des possibilités infinies pour tirer profit d’un marché en plein essor.

Anna Friedrich, Associate Director chez Christie & Co, qui a dirigé l’élaboration de ce rapport, déclare : « Cette année, nous avons présenté une analyse corrélative exclusive qui a considérablement amélioré la qualité de nos prévisions de performances et qui a permis d’identifier les destinations phares de l’investissement en Europe. Les résultats montrent que le Royaume-Uni est l’un des marchés européens émetteurs les plus importants et représente des parts de nuitées à deux chiffres en Islande, en Espagne, au Portugal et en Grèce. Cela expose ces marchés à une baisse de performances si la demande britannique diminuait après le Brexit.
En Europe, les occasions sont nombreuses pour les investisseurs opportunistes. En effet, comme le souligne notre rapport, la connectivité reste un facteur clé de la viabilité des destinations observées. Le maintien de la connectivité entre les marchés européens et le reste du monde, en particulier l’Asie, est essentiel pour stimuler la croissance du tourisme en Europe. »

Carine Bonnejean, Managing Director – Conseil Hôtelier chez Christie & Co, commente : « Notre équipe paneuropéenne, qui compte désormais 30 spécialistes sectoriels au Royaume-Uni, en Espagne, en France, en Allemagne et en Scandinavie, et avec le concours de notre équipe d’analystes, conseille nos clients sur toutes les opportunités d’investissement, qu’il s’agisse d’acquisition, d’optimisation ou de cession d’un actif ou d’un portefeuille hôtelier. Quelle que soit la situation, nous pouvons assister dans l’élaboration d’une stratégie pour réaliser vos objectifs d’investissement. »

 

Source: https://www.tendancehotellerie.fr/    LIEN