Tourisme: hausse de 8,5% des arrivées à fin novembre

Un total de 11,3 millions de touristes ont visité le Maroc entre janvier et novembre 2018, en progression de 8,5% par rapport à la même période un an auparavant. Marrakech et Agadir ont généré 60% des nuitées totales.

Une hausse de 15% a été enregistrée pour les touristes étrangers contre 2% pour les Marocains résidant à l’étranger, selon les statistiques de l’Observatoire du tourisme pour le mois de novembre.

Les principaux marchés émetteurs ont connu une hausse en termes d’arrivées en cette période, en particulier, l’Italie et l’Allemagne (+15% et +10% respectivement), suivis de la France et l’Espagne (+8% et +6% respectivement).

Pour leur part, les nuitées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont enregistré une évolution de 8,4% durant les 11 premiers mois de 2018 (+12% pour TES et +1% pour les MRE).

Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré à eux seuls 60% des nuitées totales à fin novembre 2018.

Ces deux destinations ont affiché des hausses respectives de 10% et 8%, tandis que les autres destinations ont signé de bonnes performances, en particulier Fès (+17%), Rabat (+10%) et Tanger (+10%).

Pour le seul mois de novembre 2018, les données communiquées par la DGSN font ressortir que le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières a connu une progression de 14% par rapport à novembre 2017 (+19% pour les TES et +6% pour les MRE).

Les principaux marchés émetteurs ont enregistré des résultats très positifs, en particulier les États-Unis (+23%) et l’Italie (+24%), suivis de l’Allemagne (+17%), la France (+15%), l’Espagne (+12%) et la Belgique (+12%).

Parallèlement, selon les données des professionnels de l’hébergement touristique, le volume des nuitées dans les établissements classés a affiché une hausse de 3% en novembre 2018 (+4% pour les touristes non‐résidents et -1% pour les résidents). Les destinations Fès (+7%), Rabat (+3%), Marrakech (3%) et Agadir (+3%) ont réalisé de bonnes performances, alors que Casablanca et Tanger ont stagné.

Rappelons que malgré cette performance à fin novembre, les recettes touristiques en devises n’ont crû que de 0,7%, à 67,1 milliards de DH. Un tassement expliqué par plusieurs facteurs.

 

Source: https://www.medias24.com   LIEN