Blog – Full Width

by

Appel à candidature aux élections présidentielles de la CNT du 17 Juillet 2021

 

 

APPEL A CANDIDATURE

 

Casablanca, 15 Juin 2021

 

Madame, Monsieur,

Cher membre,

Notre mandat à la tête de la CNT arrive à sa fin et nous tenons à vous en informer. Dans ce contexte et en application de l’article 8.1 du Règlement Intérieur de la CNT, nous vous invitons, si vous le souhaitez, à présenter votre candidature aux fonctions de Président et de Vice-Président Général de la CNT.

Conformément aux résolutions adoptées à l’issue de la réunion du Conseil d’administration de la CNT qui s’est tenue le lundi 14 juin courant, une Assemblée Générale Ordinaire Élective (« AGOE ») devrait être convoquée samedi 17 Juillet 2021 à 15h00.

Nous vous rappelons que la candidature aux fonctions auxquels il est fait référence au paragraphe précédent est une candidature unique, présentée en binôme.

A ce titre, nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance des règles fixées par les stipulations des Statuts (« Statuts ») de la CNT et par celles de son Règlement intérieur (« Règlement Intérieur ») qui se rapportent aux (i) conditions d’éligibilité aux fonctions de Président et de Vice-Président Général de la CNT, au (ii) contenu du dossier de candidature y relatif et (iii) aux modalités relatives à son dépôt.

  1. Conditions d’éligibilité. 

Conformément aux stipulations des articles 21 et 22 des Statuts et à celles de l’article 8.1 du Règlement Intérieur, nous vous rappelons que les candidats aux fonctions de Président et de Vice-président Général (« Candidat(s) ») doivent répondre aux critères d’éligibilité suivants :

Le Candidat doit être le dirigeant social ou le mandataire de l’entreprise, association ou fédération adhérente à la CNT.

Le candidat au poste de vice-Président Général est choisi par le candidat au poste de la présidence de la CNT : les deux candidats doivent émaner de métiers différents pour une meilleure représentativité de la CNT.

Lorsque le Candidat se présentant en qualité de « représentant légal d’une entreprise membre direct » au sens de l’article 8 des Statuts, les conditions d’éligibilité applicables sont celles résultant de l’article 8.1 du Règlement Intérieur :

  • Satisfaire aux conditions d’éligibilité fixées par les statuts,
  • De nationalité marocaine,
  • Membre adhérent à une association, fédération ou représentant d’entreprise du secteur touristique adhérentes à une association ou fédération.
  • Ne pas avoir fait l’objet de condamnation définitive au titre d’un délit pénal,
  • Avoir la capacité d’administrer ou de gérer une entreprise,
  • Justifier pour l’entreprise adhérente qu’il représente qu’elle est à jour de ses cotisations vis-à-vis de son Association Régionale et / ou Fédération Professionnelle,
  • S’engager à respecter dans le cadre de leurs propres organisations professionnelles nationales et régionales les principes de la Confédération Nationale du Tourisme, notamment : le non cumul des mandats présidentiels nationaux et régionaux, la durée desdits mandats, le non-renouvellement pour plus d’un mandat, la représentativité et la bonne gouvernance.
  • La déclaration de candidature au poste de président doit être adressée par écrit au conseil d’administration et mentionne impérativement la personne choisie pour assumer les fonctions de vice-président général.
  • La fonction de président et du vice-président général est intuitu personae, tant qu’ils demeurent actifs dans le secteur du Tourisme

 

  1. Contenu du dossier de candidature. 

Le dossier de candidature à déposer par les Candidats devra nécessairement comprendre les pièces ci-après énumérées :

  • Acte de candidature adressé au « Conseil d’administration de la CNT » signé, cacheté et précisant l’identité du Candidat aux fonctions de Président de la CNT et celle du Candidat aux fonctions de Vice-président général. Par identité il faut entendre les Nom, Prénom, Raison Sociale ou dénomination et numéro de membre à la CNT ;
  • Un engagement de confidentialité relatif aux informations que les Candidats sont susceptibles de recevoir de l’administration de la CNT ;
  • Copie des Cartes Nationales d’identité de chaque Candidat ;
  • Curriculum vitae de chaque Candidat ;
  • Fiches anthropométriques ou copies du casier judiciaire de chaque Candidat, daté de moins de (3) mois ;
  • Modèle J et déclaration du Bureau de la Fédération datés de moins de trois (3) mois, faisant état de la qualité de représentant légal de chaque Candidat. Il est précisé que la Fédération devra également faire état dans ladite attestation, que « l’entreprise dont le Candidat est le représentant légal est adhérente à celle-ci depuis au moins trois (3) années continues » en ce compris l’année durant laquelle se tient l’AGOE ;
  • Tout document de nature à justifier l’éligibilité selon les conditions fixées par les statuts et le Règlement Intérieur ;

 

  1. Dépôt du dossier de candidature. 

Conformément aux résolutions adoptées à l’occasion de la réunion du Conseil d’administration de la CNT qui s’est tenue Lundi 14 juin courant, il a été décidé d’adopter le calendrier électoral suivant :

  • Date de clôture du dépôt de candidatures : Mercredi 30 Juin à 18h00 ;
  • Date d’ouverture des plis des candidatures : vendredi 02 Juillet 2021 à 15h00, jour de tenue du CA de la CNT ;
  • Date limite du paiement des cotisations dues à la CNT : mercredi 30 juin 2021 à 18h00. Le dossier de candidature doit être déposé par porteur sous pli fermé à l’attention du « Vice-Président Général de la CNT » au 320 Boulevard Zerktouni, 1er étage – Casablanca – Siège de la CNT – et faire état de son objet « Candidature aux élections présidentielles de la CNT du 17 Juillet 2021 ».

Nous vous prions Madame, Monsieur, Cher membre de la CNT de croire en notre parfaite considération.

 

Kabbaj Abdellatif                                                                           Fouzi Zemrani

Président                                                                                        Vice-Président General

 

APPEL A CANDIDATURE CNT JUILLET 2021(1)

 

by

Tourisme : L’épisode Covid désormais tournée à Marrakech

Le secteur du tourisme à Marrakech reprend du poil de bête, les hôtels rapportent des taux d’occupation élevés au début de l’année et se réjouissent des taux d’occupation supérieurs au niveau de 2019, selon les derniers indicateurs du HCP. Selon la direction du Tourisme, les recettes touristiques du Maroc se rapprochent des records d’avant la pandémie, atteignant 36,7 milliards de dirhams à fin juillet 2022, soit un taux de récupération de 88,4 %.

En juillet 2022, les recettes touristiques ont dépassé leur niveau d’avant-crise, augmentant de 17,8 %. Selon la ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, les perspectives du tourisme national sont « très prometteuses », comme en témoigne la dynamique observée durant la saison estivale.

« Alors que toutes les projections, dans le monde, tablaient sur le retour aux niveaux d’avant-crise d’ici 2023, nous nous réjouissons de voir que les taux de reprise pour la saison estivale dépassent les 80% pour les principaux indicateurs du secteur », a-t-elle noté. « Pour certains, nous avons même approché les 100% de reprise, notamment en termes d’arrivées de touristes aux passages frontaliers. »

Très impactée la pandémie, la plupart des grands hôtels de la ville de Marrakech sont déjà très bien réservés à un mois des fêtes de fin d’année, selon certains professionnels. La plupart attribuent ce résultat à un désir de briser deux ans de restrictions liées au Covid-19. Les touristes n’ont apparemment pas encore oublié le couvre-feu en 2020 et la fermeture des frontières en 2021 et veulent se rattraper.

Othman Cherif Alami, président du groupe Atlas Voyages, a déclaré aux médias que la plupart des hôtels de Marrakech ont actuellement presque affiché le plein. 70% de leurs chambres sont déjà vendues pour la haute saison. Les touristes étrangers réservent leurs séjours beaucoup plus tôt que dans les années d’avant-crise où les voyages de dernière minute étaient la norme. De cette façon, ils peuvent profiter des prix moins chers, qui devraient augmenter à l’approche de Noël.

Le responsable de la communication du CRT Marrakech – Safi – Essaouira est tout aussi optimiste que les responsables de Casablanca. Il rapporte que les hôtels de luxe tels que La Mamounia, Royal Mansour, Palace Es Saadi et Mövenpick n’ont pas besoin d’être mentionnés car ils sont déjà complets. « Ce n’est pas surprenant car ces établissements sont très bien implantés et ont une clientèle fidèle et heureuse de revenir même après deux ans de crise, ainsi qu’un service de grande qualité », explique Abdellatif Abouricha. Il estime que les vacanciers cherchent naturellement à rattraper le temps perdu et la déception qu’ils ont vécue du fait de la crise sanitaire.

« Si vous comptez sur les réservations de dernière minute, vous devez compter avec des prix exorbitants », alerte, Abouricha. Il croit que trouver une chambre abordable deviendra de plus en plus difficile, voire impossible, avec le temps. « Cela profitera à toutes les catégories d’établissements d’hébergement, car le manque de capacité hôtelière ne laisse d’autre choix aux clients potentiels que de se tourner vers des chambres d’hôtes, des appartements de vacances ou des maisons de vacances, dont les prix vont également augmenter », a-t-il soutenu.

Mehdi Bennani Smires, propriétaire du Sirayane, un hôtel cinq étoiles à Marrakech, avoue à Medias24 que « tous les types d’hébergements sont actuellement complets », mais souhaite relativiser les effets.

L’image d’une ville grouillante de visiteurs étrangers augmentera l’attractivité internationale du Maroc et donnera au pays le meilleur départ possible pour 2023.

Source: https://maroc-diplomatique.net/                      LIEN 

by

Tourisme: Le Maroc poursuit son rétablissement

Après plus de deux ans de l’avènement de la crise pandémique et ses répercussions sur tous les secteurs de l’économie nationale, le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire a révélé que le secteur touristique a réussi à reprendre son courant normal et a pu réaliser un taux de récupération des recettes touristiques en devises qui a atteint 103 % en septembre 2022.

Les avancements du secteur du tourisme ont été dévoilés lors de la présentation du budget du ministère devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, notant à cette occasion l’impact positif du plan d’urgence mis en place par le gouvernement qui a alloué une aide d’une valeur de 2 MMDH afin de remédier aux résidus de la crise pandémique. Il est à noter que le montant octroyé a permis la réhabilitation de l’activité hôtelière ainsi que le soutien des professionnels ce qui a contribué à l’augmentation du taux de récupération des recettes touristiques en devises à 103 % enregistré au mois de septembre dernier.

Le ministère a notamment déployé tous les efforts nécessaires dans le but d’accélérer la redynamisation du secteur touristique à travers l’accompagnement des professionnels, la mise en œuvre des ateliers de réforme du système de classement des établissements d’hébergement touristique et des agences et le développement des services offerts aux clients. Le département de Ammor s’est appuyé sur l’importance de l’investissement dans ce secteur vital tout en encourageant les autres ministères à faire part de cette initiative visant à aussi relancer le tourisme national.

La Direction des études et prévisions financières du ministère de l’Economie et des Finances avait mentionné précédemment que les recettes touristiques en huit mois seulement (janvier à août 2022) ont atteint 52,2 MMDH, soit une croissance de 155,9 % par rapport aux chiffres enregistrés à la même période de l’année précédente. Ceci signifie que ces recettes ont enregistré un taux de recouvrement de 99 % comparé à la période précovid et au taux de 39 % de l’an dernier.

Le Maroc prévoit continuer ce recouvrement et envisage de recevoir d’ici 2030 environ 26 millions de touristes, et ce en augmentant la capacité et en doublant le nombre de vols afin de servir comme attraction. Le Royaume mise également sur le tourisme local, encourageant les citoyens à découvrir les différentes régions du pays en diminuant les frais des voyages ou des hébergements et en offrant plusieurs promotions aux familles.

Source: https://fr.hespress.com                LIEN

by

ONMT : La diversité de l’offre Maroc mise en avant

Lancement d’une 2ème vague de communication de la campagne Terre de Lumière dans 19 pays avec, cette fois, un focus régional.

– Lancement de Marques-Destinations pour mettre en valeur la diversité et la richesse de l’offre Maroc.

Sept mois après le lancement de la campagne «Maroc Terre de Lumière», l’Office national marocain du tourisme lance, ce vendredi 11 novembre 2022, une deuxième vague de communication dans pas moins de 19 pays.

Une présentation, en avant-première a été faite ce jeudi 10 novembre à Rabat, aux professionnels, réunis sous l’ombrelle de la CNT et aux présidents des Conseils régionaux du tourisme, principaux concernés par cette campagne.

Adel El Fakir, DG de l’ONMT leur a ainsi présenté un bilan des performances de la première vague promotionnelle et tracé les perspectives de la stratégie marketing national et territoriale de l’Office qui œuvre pour un développement touristique homogène et harmonieux.

En ce qui concerne les résultats de la première vague de campagne, les post tests réalisés ont confirmé que 60% des touristes internationaux ont été exposés à celle-ci sur les marchés cible (jusqu’à 74 et 80% en Espagne et en France). Ces performances conduisent à un bond spectaculaire de la notoriété de la destination et une amélioration de son image sur trois critères stratégiques : en tant que destination «Tendance» (+5 points), «Exclusive et Luxueuse» (+9) et caractérisée par sa «Sécurité» (+15 points), devenu un facteur décisif pour les voyageurs du monde.

«Terre de Lumière est une campagne unique face à nos concurrents et doit permettre au Maroc de se positionner dans le Top 10 des destinations mondiales les plus convoitées», a affirmé le DG de l’ONMT.

L’effet incitatif de la campagne sur l’intention de visite est indéniable puisque 96% de ceux l’ayant reconnue ont démontré une intention claire de visiter le Maroc. Les bons résultats de l’été 2022 témoignent de cet engouement.

A la veille de la saison d’hiver 2022 et pour préparer l’année 2023, l’ONMT lance une deuxième vague de communication à partir de ce 11 novembre dans 19 pays dans le monde. Elle s’appuiera sur un plan média TV, sur les grandes chaines internationales mais aussi au cinéma et surdigital. Au niveau de l’affichage et sur la presse écrite, la campagne intègre un important focus régional ainsi que sur les réseaux sociaux.

Pour l’ONMT, Il est désormais nécessaire de mieux marketer la diversité de l’offre Maroc. Les marques-destinations viennent ainsi renforcer la perception du Maroc et valorisent son immense richesse géographique, humaine, artistique, culturelle et artisanale.

«Nos destinations touristiques ont besoin d’être élevées à la dimension de la marque Maroc», a précisé Adel El Fakir. Et d’ajouter : «Notre objectif est de créer des marques-destinations modernes, globales et distinctives pour exprimer l’ensemble des expériences Maroc. Cette démarche, qui se construit en partenariat avec les acteurs institutionnels et professionnels, sera structurante pour tous».

Source: https://laquotidienne.ma                    LIEN

    La Confédération Nationale du Tourisme « CNT » a été créée le 15 Septembre 1995. Externalisée depuis fin Septembre 2007 de sa fédération mère, la CGEM, à laquelle elle reste statutairement rattachée, la CNT se dote d’une nouvelle structure ambitieuse tournée vers ses membres.

    ADDRESSE

    320 ,Boulevard Zerktouni, 5eme étage, 20040, Casablanca, Maroc

    TELEPHONE

    (+212) 5 22 88 08 01

    EMAIL

    cnt@cnt.ma