La CNT chez Mezouar

La CNT vient de diffuser un communiqué de presse dans lequel elle fait part de son entrevue avec le Président de la CGEM S. Mezouar. Au menu, les mesures sur lesquelles réfléchit la CNT et qu’elle compte mener : Compétitivité du produit, expérience client à revoir, remplir les lits existants au lieu de construire et ne pas remplir, développement des produits régionaux en souffrance, rénovation des unités vieillissant mal, innovation etc. En somme, l’ensemble des actions que la CNT appelait à adopter.

Porté, donc, à l’optimisme sur des questions pragmatiques et d’avenir, ledit communiqué est porteur de messages de bon augure et plutôt fédérateur, puisqu’il fait mention d’une action collective dans les démarches à suivre prescrites, semble t-il, dans la feuille de route présentée à Mezouar. C’est-à-dire, les fédérations de métiers membres de la CGEM. Extrapolation faite sur d’autres secteurs, comme le textile par exemple dont on voit mal la priorisation et le rôle qu’il peut avoir dans la dynamique touristique.

On ne sait pas encore si la feuille de route est le résultat du rapport rédigé par le Comex. Mais fort probable que les réflexions de ce dernier soient de la partie.

Qu’importe si la volonté d’aller de l’avant en impliquant toutes les forces vives du secteur est réelle, dans une fédération d’efforts réaliste, avec beaucoup de transparence et des têtes pensantes pour accompagner efficacement la stratégie de développement.

Bon gré mal gré, l’initiative du Président Kabbaj est à saluer et teraduit sa volonté réelle de tirer la locomotive, pourvu qu’il y soit bien accompagné.

Voici le texte du communiqué de presse :

« Les membres du bureau de la Confédération Nationale du Tourisme, menés par leur Président, Abdellatif Kabbaj, ont rencontré Salaheddine Mezouar, Président de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines, en fin de semaine dernière.

Cette rencontre, initiée par la CNT, avait pour objet de partager la réflexion menée par la confédération durant cet été et présenté le 11 Octobre dernier au ministère du Tourisme qui l’a intégré dans sa future feuille de route.

Cette nouvelle approche, adoptée par le bureau exécutif de la CNT et validée par son conseil d’administration, se veut avant tout pragmatique et tournée vers le futur.

Basée sur la compétitivité du secteur et axée autour de l’expérience client, elle plaide un changement de paradigme et prône plus une course au client qu’une course à la capacité.

Cette méthodologie répond ainsi aux attentes des professionnels tant en termes de redynamisation de l’investissement, de développement de destinations à fort potentiel, de remise à niveau d’infrastructure hôtelière, d’exécution de programmes de compétitivité et d’innovation. Elle repose sur une focalisation de l’expérience client et a pour objectifs la création d’emplois et l’inclusion sociale.

Pour ce faire, la CNT escompte mobiliser l’ensemble de ses membres autour de ce projet et ambitionne d’y faire adhérer toutes les fédérations membres de la CGEM qui participent au développement du secteur touristique (BTP, agroalimentaire, transport, textile..).

Pour sa part, le Président de la CGEM a tenu à féliciter la CNT pour sa prise de responsabilité et la qualité du travail réalisé et a assuré qu’il ne ménagera aucun effort pour accompagner le secteur du tourisme dont les retombées sur l’économie nationale ne sont plus à prouver.

Salaheddine Mezouar a, en outre, recommandé un alignement Public-Privé, la nécessité de fédérer l’ensemble des acteurs et la mise en place d’un pacte gagnant qui servira la cause du secteur et par là, celle de la destination.

CGEM et CNT se sont ainsi accordés sur une démarche commune pour servir la cause du tourisme national.

Source: http://premiumtravelnews.com        LIEN