Le ministère du Tourisme se penche sur les croisières

Mme Lamia Boutaleb, Secrétaire d’État auprès du ministre du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale, chargée du Tourisme a présidé une rencontre, jeudi 9 novembre, au siège de la capitainerie du port de Casablanca, avec les dirigeants de « Carnival Corporation », l’un des armateurs majeurs de tourisme de croisières dans le monde. L’objecrid? Échanger avec les professionnels et d’étudier les pistes de développement de l’activité.

La rencontre avec les dirigeants de « Carnival Corporation » a eu lieu en présence de, entre autres, Mme Nada Roudies, Secrétaire Générale du Département du Tourisme, Mme Nadia Laraki, directrice générale de l’Agence Nationale des Ports (ANP), de M. Said Mouhid, Président du
conseil régional du tourisme de Casablanca (CRT), de M. Mustapha Agounjab, Délégué régional du tourisme de Casablanca ainsi que le Commandant du Port de Casablanca.

Ont assisté à cette réception également des représentants du ministère de l’Intérieur, du ministère de l’Équipement et du Transport, de Marsa Maroc, de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), de la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT), de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), des représentants des différentes administrations ainsi que des professionnels intervenant dans le tourisme de croisières.

Mme Boutaleb a tenu à rappeler les atouts touristiques du Royaume qui dispose d’un positionnement géographique stratégique et de richesses naturelles, balnéaires et culturelles à même de lui permettre de développer une activité de tourisme de croisière compétitive.
Lors des échanges avec les dirigeants de « Carnival Corporation », il a été question d’étudier les perspectives de développement du tourisme de croisières et les pistes de collaboration pour redynamiser cette activité, compte tenu de la conjoncture internationale difficile.

En 2017, l’activité des croisières a connu un repli de 36,4% par rapport à la même période de l’année précédente. À fin juillet 2017, la baisse des arrivées est de l’ordre de 66% pour le port de Tanger et de 36% pour Casablanca. Par ailleurs, la ministre n’a pas manqué de souligner les efforts fournis par l’ensemble des administrations publiques concernées pour répondre aux principales difficultés rencontrées par les professionnels du tourisme de croisières.

Source: https://lnt.ma

Lien:  https://lnt.ma/ministere-tourisme-se-penche-croisieres/