Tourisme: Une nouvelle stratégie sera élaborée avec la profession

Le ministre du Tourisme et sa secrétaire d’Etat ont convenu avec les représentants de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT) d’établir une stratégie touristique commune pour les cinq ans à venir. Cette nouvelle feuille de route qui devrait voir le jour rapidement reverra à la baisse les prétentions de la vision 20-20.

A l’issue de leur rencontre du jeudi 1er juin, Mohamed Sajid, Lamia Boutaleb et l’ensemble des membres de la CNT se sont mis d’accord pour déléguer à une commission public-privé le soin de tracer les priorités de la future politique publique en matière de tourisme.

En d’autres termes et alors que dans le passé le département de tutelle décidait seul du contenu de la feuille de route de son mandat, le nouveau ministre a décidé d’associer les professionnels privés à l’élaboration des grands axes qui dicteront son action pendant les cinq prochaines années.

Interrogé par Médias24, Mohamed Kabbaj qui préside la CNT s’est félicité de ce « choix audacieux » qui prend, pour la première fois, en considération les aspirations des opérateurs du secteur privé.

« Après avoir survolé les recommandations de l’étude du cabinet Boston Consulting Group (BCG) pour faire décoller le tourisme, nous avons décidé de créer une commission mixte qui sera composée de 4 opérateurs privés et de 4 membres du secteur public. Une fois désignée, cette équipe fera des propositions pour établir la feuille de route ministérielle », annonce le président de la CNT.

Si aucun agenda n’a encore été dévoilé, les consultations devraient aboutir rapidement pour que les huit experts puissent mettre en œuvre les conclusions de l’étude BCG. Celle-ci recommande notamment de revoir à la baisse les estimations de la vision 20-20 (20 millions de touristes en 2020) et de se concentrer sur les locomotives du tourisme que sont Marrakech, Agadir et Essaouira.

Connu pour ses critiques du bilan de l’ancien ministre, Kabbaj refuse de polémiquer même s’il affirme que Haddad se contentait de faire de la politique alors que son successeur prouve qu’il n’a rien perdu de sa culture managériale en associant les acteurs privés dans ses futures prises de décision.

« Ce sont des façons de travailler complètement différentes, voire opposées. Il n’y a pas photo car nous sommes plus à l’aise avec ce duo gouvernemental de techniciens qui nous ramèneront du business et permettront de développer des nouveaux établissements et de créer des emplois », déclare optimiste Kabbaj.

En attendant d’en savoir plus sur les priorités du secteur public pour les cinq ans à venir, tous les participants à la réunion ont reconnu qu’il était temps de revoir de fond en comble le contenu de la vision 20-20 dont les prévisions devraient être réactualisées en fonction des aléas internationaux.

« Nous sommes sur la bonne voie car si l’ ex-ministre ne voulait pas alarmer, cette équipe qui est plus terre à terre a choisi de jouer franc-jeu et d’arrêter les chimères », conclut notre interlocuteur.

source: https://www.medias24.com

Lien:  https://www.medias24.com/MAROC/NATION/POLITIQUE/173927-Tourisme-La-nouvelle-strategie-sera-elaboree-avec-la-profession.html